Série – Extant [Saison 1]

extant-tv-show-promo-logo

Sur le papier, Extant avait tout pour plaire : des extra-terrestres, des robots, des acteurs de séries, et Halle Berry en tête d’affiche. Bon d’accord, peut-être que ça avait tout pour ME plaire. Et pourtant, j’ai toujours dit que je détestais la science-fiction. Mais dès la première bande-annonce, l’ambiance m’a interpelée et j’ai ajouté cette série à ma –trop– longue liste de séries à voir. Et finalement, j’aurais pu commencer autre chose…

Résumé maison : Molly Woods revient d’une mission solo de 13 mois dans l’espace. A son retour, elle retrouve son mari, mais aussi leur fils Ethan, qui est en réalité un robot humanoïde ultra-développé. Mais très vite, Molly doit se rendre à l’évidence : il s’est passé des choses étranges dans l’espace : elle est enceinte…

Presque dès le premier épisode, si ce n’est le second, Extant déçoit. Il y a comme un goût de Lost (oui je sais j’ai déjà dit ça pour The 100) mais dans le mauvais sens du terme : les intrigues tombent à l’eau, beaucoup d’incohérences interpellent et certains acteurs laissent franchement à désirer, Halle Berry en tête. C’est ce qu’il convient d’appeler le syndrome Kristen Stewart : elle semble incapable de changer l’expression de son visage, figé dans un « oh » perpétuel qui a tôt fait de décrédibiliser tous les retournements de situation.

article-2594606-1CBF2FE700000578-419_634x353
C’est à peu près tout ce que vous verrez d’Halle Berry

Attention, la suite contient quelques spoilers /!\

Et des retournements de situation, il n’y en a pas tant que ça. Malgré son univers futuriste et ancré dans un immense complot, la série souffre d’un récit mal rythmé et tout simplement mal écrit. Résultat, ce qui devrait être un cliffhanger fait souvent l’effet d’un pétard mouillé tant on a vu le truc venir à l’avance. Comment ne pas prendre l’exemple du personnage d’Odin (que j’ai appelé Vaughn pendant tout ce temps, merci TVD) : dès la première seconde, vous savez qu’il est méchant. On vous laisse dans le vague pendant quelques épisodes, puis on vous révèle ses véritables desseins. Et là, il ne se passe rien jusqu’au denier épisode. « Tiens, on te met de côté, on te ressortira quand on aura besoin de toi« . Et ce principe, on le retrouve appliqué à la quasi-totalité des intrigues. Sauf celles qui se terminent en queue de poisson, à l’image de la fin : Molly est contaminée sur le vaisseau, elle est donc une  menace pour l’humanité… mais elle rentre finalement chez elle comme si de rien n’était. A quoi bon lancer une piste si c’est pour s’en débarrasser quand elle devient trop encombrante ?

Le syndrome Lost disais-je.

Ce qui s’annonçait pour moi comme une série un tant soit peu originale parmi toutes celles que je regarde en ce moment s’est finalement révélé vraiment décevante et en dessous de tout ce qu’on pouvait en attendre. Les quelques bons seconds rôles (notamment le spectaculaire Pierce Gagnon qui joue avec brio le petit Ethan, un robot plus vrai que nature) n’y feront rien, la fin non plus. La saison 2 (commandée par la CBS malgré des audiences en chute libre) se fera sans moi…

Publicités

2 réflexions sur “Série – Extant [Saison 1]

    1. Ah mais Star-Crossed c’est très mauvais aussi ! Je crois que j’ai tenu 5 épisodes… Mais dès le premier ça m’a gonflée, c’est très convenu et très nian-nian.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s