Série / Livre – The 100

The100logoMurphysLaw1x04

The 100 a été ma série coup de cœur surprise de la mid-season. Surprise, car, au premier abord, elle ne m’attirait vraiment pas. Je me souviens avoir regardé le trailer sans grand intérêt, j’avais trouvé ça sombre, fade et les acteurs ne m’avaient pas convaincue. Et puis, je devais être en manque de séries à ce moment parce que j’ai finalement regardé le pilot. Et au bout de 40 minutes, c’était fini : j’étais accro.

Résumé maison : Dans un futur pas si lointain, la Terre a été contaminée par l’attaque atomique de trop. Seules les personnes qui étaient dans l’espace à ce moment là ont survécu. Leurs vaisseaux se sont rapprochés afin de n’en former qu’un : l’Arche. Presque 100 ans plus tard, l’Arche se meurt. Afin de savoir si la Terre pourrait être de nouveau habitable, 100 adolescents sont envoyés en tant que cobayes. Tous délinquants, cette opportunité signe soit leur arrêt de mort, soit leur unique chance de liberté. Mais une fois sur Terre, une vérité s’impose à eux : ils ne sont pas seuls…

Dès le premier épisode, j’ai eu une forte impression de déjà-vu, et pour cause : des survivants, censés être seuls dans un lieu qui finalement n’est pas si inhabité que ça, ça ne vous rappelle rien ? Évidemment, il y a eu l’arlésienne de Lost. Du coup, même si j’ai effectivement été séduite dès le départ, j’ai aussi beaucoup appréhendé la suite. Ce genre de séries a tendance à lancer plein d’intrigues secondaires, de pistes, de mystères, et se perd parfois en route. Pour Lost, c’est ce qui a -à mon sens- précipité sa fin.

Mais pourtant, The 100 a réussi à éviter ses écueils. Tout d’abord parce que la série a un vrai fil conducteur lors de la première saison et ne s’en éloigne jamais. Chaque piste revient toujours aux deux arcs principaux : ceux qui sont sur Terre et ceux qui sont restés sur l’Arche. Certes, il faut reconnaitre que certaines historiettes, notamment les romances, n’offrent rien de bien original (c’est là qu’on se rappelle que la CW, qui produit, est avant tout une chaine pour ados). Mais d’un autre côté, le scénario parvient à surprendre là où ne l’attend pas, notamment sur les évolutions des personnages. Si Clarke apparait tout de suite comme un leader aux yeux du spectateur, son évolution et son acceptation est finalement bien plus longue et réfléchie dans la série. Plausible en fait. Et pour une série qui s’ancre dans la mouvance dystopique, ce genre d’éléments qui semblent réel nous immergent encore plus dans le récit.

Yeaaah, on a le droit à une seconde saison !
Yeaaah, on a le droit à une seconde saison !

ATTENTION SPOILERS /!\ (fin de la saison 1 et début de la 2)

La fin de la saison 1 nous avait laissé sur un suspense intense : le camp était attaqué par les Terriens, une capsule était partie de l’Arche avec –presque– tout le monde à son bord sans être certaine de pouvoir atterrir, et Clarke avait été enlevée. Elle se réveille seule, dans une pièce blanche, avec un lit médicalisé. Et là, fin. Autant dire qu’attendre la reprise a été particulièrement pénible ! Et pourtant, elle valait le coup : ce premier épisode de la saison 2 ne dénote pas avec la série et s’inscrit parfaitement dans la continuité. On retrouve nos héros là où on les avait laissés, de nouveaux ennemis apparaissent, mais de nouveaux amis également… J’ai beaucoup aimé tout ce qui tourne autour de Clarke, car il est évident que tout n’est pas ce qu’il semble être et que ceux qui l’ont enlevé n’ont pas de tendres intentions à son égard. Leurs motivations restent pour l’instant floues, mais c’est justement une des choses qui me feront revenir pour la suite. Ça, et l’arrivée de ceux de l’Arche sur Terre, évidemment.

807759J’en profite également pour parler du bouquin que j’ai eu l’occasion de lire pendant les vacances. The 100 est en effet avant tout l’adaptation d’un livre « pour adolescents » écrit par Kass Morgan. Si le scénario de départ et certains personnages (mais pas tous) restent les mêmes, la ressemblance s’arrête là. Notamment quand on sait que la série a débuté sa production alors que le livre était en cours d’écriture, on comprend que les scénaristes aient du prendre des libertés. Et là où la série s’en sort honorablement, le bouquin accumule malheureusement tout ce que je n’aime pas : des personnages fades, un rythme lent et finalement peu d’action en tous cas dans le premier tome. Je lirai le 2 par curiosité, mais je pense que la série s’en sortira mieux si elle continue sur sa lancée. Si vous souhaitez en savoir plus sur le livre, je vous invite à lire la chronique de ma coupine Miawka, elle aussi fan de la série 🙂

Publicités

2 réflexions sur “Série / Livre – The 100

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s